English version

Pyramide de Carstensz (4 884 m)
Voie normale - Papouasie, Indonesie

Pyramide de Carstensz (© P. Gatta)
Pyramide de Carstensz (© P. Gatta)

Pyramide de Carstensz (Puncak Jaya), 4 884 m

La Pyramide de Carstensz est la plus haute montagne dans du basin Pacifique. Elles est considérée comme le plus haut sommet du 7e continent (Australie / Océanie) pour les grimpeurs qui font le Challenge des Sept Sommets . Le sommet est situé dans la chaine du Sudirman qui constitue la partie occidentale de la province de Papouasie (ile de Nouvelle Guinée). C’est le plus haut point entre l’Himalaya et les Andes et c’est également le plus haut sommet situé sur une ile.

Puncak Jaya est aussi appelée Pyramide de Carstensz, du nom de l’explorateur Jan Carstensz qui a été le premier a voir les glaciers sur cette montagne en 1623. Le sommet a été gravi pour la première fois en 1962 par Heinrich Harrer, Temple, Kippax et Huizenga.

La majorité du massif du Sudirman Range est caractérisée par des vires faciles et des falaises plus raides. La face nord de la Pyramide de Carstensz fait plus de 300 m de haut et domine une grande vallée glaciaire.

La voie normale de la Pyramide de Carstensz suit une série de couloir le long de la face nord sur 500 m jusqu’à l’arête. Cette arête est assez tourmentée avec plusieurs ressauts sur un demi kilomètre. La descente se fait par la même voie en une succession de rappels et de désescalades. Dans l’ensemble le rocher est de bonne qualité, rarement délité et très abrasif et adhérant, même mouillé. La section la plus dure est cotée 6a.

Les températures varient de -3ºC à 15ºC avec quelques rares éclaircies le matin, des averses de pluie ou de neige tous les après-midis et soirs.

Carte de Carstensz et de l'Oceanie (Courtesy NASA/JPL-Caltech)
Carte de Carstensz et de l'Oceanie (Courtesy NASA/JPL-Caltech)

Pyramide de Carstensz, Expédition 2008


30 Mars : Camp de base - Sommet de Carstensz - Camp de base

On se lève à 3 h du matin sous une légère pluie. Il fait 5ºC mais avec l’humidité cela semble plus froid. Je suis habillé comme je l’étais au camp de base de Vinson en Antarctique par -20ºC.

On part à 4h30. On monte 100 m jusqu'à un col (à gauche sur la photo ci-dessous) puis on redescend vers une petite vallée.

On passe le long de plusieurs lacs (photo dessous) et on arrive au pied de la face nord de Carstensz vers 4 350 m. Il est 5h30.

Lac au Camp de base de Carstensz(© P. Gatta)
Lac au Camp de base de Carstensz (© P. Gatta)

Chemin du premier col au pied de la face de Carstensz (© P. Gatta)
Chemin du premier col au pied de la face de Carstensz (© P. Gatta)

La pluie a cessé, nous mettons le baudrier et le casque. On laisse un sac au pied de la face et on attaque la voie. Je grimpe en tête, suivi par Angelo et Danny. Il y a des cordes fixes en place. Les 3 premières longueurs sont raides mais peu difficile (voir photo). Le rocher est bon et très adhérant même mouillé. A la fin de ces 3 longueurs il y a une vire et au dessus 50 m d’éboulis. Au dessus il y a à nouveau 2 ou 3 longueurs en dalle et des goulottes ou l’eau ruisselle.

Au sommet des dalles il y a nouveau une section plus facile avec des parties délités sur environ 40 m. La neige recouvre une partie des rochers et c’est devenu plus glissant. A partir de cette altitude, la neige recouvre la paroi jusqu’au sommet.
Pendant un moment, les nuages se dissipent un peu et on peut admirer la vue fantastique sur le Ngga Pulu (4862 m), deuxième plus haut sommet d’Océanie. D’ici on voit également l’arête et la Tyrolienne (voir ci-dessous).

Pied de la face nord de Carstensz, la voie se trouve au centre de la photo (© P. Gatta)
Face nord de Carstensz, la voie se trouve au centre (© P. Gatta)

Arete sommitale de Carstensz vue depuis 4600m. On voit le ressaut et la Tyrolienne (© P. Gatta)
Arete sommitale de Carstensz de 4 600m. On voit la Tyrolienne (© P. Gatta)

A nouveau il y a une nouvelle longueur raide qui mène à sorte de terrasse. Je fais une erreur et traverse vers la gauche trop tôt. On perd du temps avant d’arriver à nouveau au pied du mur final. Ce mur fait 2-3 longueurs et se termine sur l’arête juste à gauche d’une grand tour évidente. Je change de gants qui sont complètement trempés.

Philippe dans la face de Carstensz. Ngga Pulu et les autres sommets de 4800m. New Zealand pass est à gauche (© P. Gatta)
Philippe dans la face de Carstensz. Ngga Pulu au second plan (© P. Gatta)

Arete sommitale de Carstensz et Ngga Pulu (© P. Gatta)
Arete sommitale de Carstensz et Ngga Pulu (© P. Gatta)

On rejoint l’arête à 4 745 m vers 7h40. On peut voir pour la première fois la face sud et la jungle derrière. Malheureusement les nuages sont de retour.

On arrive rapidement à la Tyrolienne qui est le moyen le plus rapide pour passer le ressaut. Sinon, il faut descendre en rappel sur 8 m, traverser sur 10 m et remonter de l’autre cote. Toute cette section de l’arête est enneigée ou couverte de glace. Il y a 4 cordes pour la Tyrolienne et chacune est couverte par 2cm de glace. Je passe au moins 10 minutes a briser la glace au fur et à mesure de la traversée.

La Tyrolienne permet de passer le plus grand ressaut mais ils y en a plusieurs. Pour les autres on est obligé de désescalader, traverser et remonter sur le cote opposé.

La section finale en versant sud permet d’arriver au sommet que nous atteignons en 3h depuis le bas de la face.

Nous sommes dans les nuages et ne voyons rien ce qui semble être la norme à Carstensz. C’est pour moi le dernier des Seven Summits. Alors que nous descendons, la météo se dégrade à nouveau.

Sommet de la Pyramide de Carstensz (© P. Gatta)
Sommet de la Pyramide de Carstensz (© P. Gatta)

On descend en rappel les 500 m de face en 2h30 et on rentre au Camp de base.


Ngga Pulu, 4 862 m

Ngga Pulu (appelé également Ngga Poeloe) est le 2e plus haut sommet d’Océanie. Il fait à peine 22 mètres de moins que Puncak Jaya (Carstensz). Nous avons grimpé le Ngga Pulu le lendemain de Carstensz. La voie part du même camp de base et suit une vallée évidente vers l’est. On arrive à un chaos de blocs en 45 minutes, de là on prend à gauche vers l’arête du Ngga Pulu.

Juste sous le l'arete sommitale du Ngga Pulu (© P. Gatta)
Juste sous le l'arete sommitale du Ngga Pulu (© P. Gatta)

Dalles et glacier du Ngga Pulu (© P. Gatta)
Dalles et glacier du Ngga Pulu (© P. Gatta)

Après l’arête, on suit les larges dalles juste à l’est du glacier.

On arrive au sommet en 2h depuis le camp de base.

Sommet du Ngga Pulu (© P. Gatta)
Sommet du Ngga Pulu (© P. Gatta)

7 Summits Challenge

La Pyramide de Carstensz fait partie du Challenge des 7 Summits qui consiste à réaliser l'ascension du plus haut sommet de chacun des 7 continents.


    Instagram     YouTube    RSS