English version

Great Himalaya Trail (GHT)
1200 km et +61 200 m en 34 jours, Népal

Philippe et Anna lors du Great Himalaya Trail: 1200 km et +61,200 m au Népal (© P. Gatta)
Philippe et Anna lors du Great Himalaya Trail: 1200 km et +61,200 m au Népal (© P. Gatta)

Le Great Himalaya Trail (GHT)

Le Great Himalaya Trail (GHT) est une combinaison de treks et trails qui forment l'un des plus long et haut tails du monde. Le GHT relie les plus hauts sommets, traverse des communautés totalement isolées, des vallées verdoyantes, des hauts plateaux arides et des paysages exceptionnels. Il y a en fait deux principaux parcours : la Haute Route (en couleur sur la carte en bas de page) qui est une combinaison des plus hauts trails et qui reste aussi proche que possible des plus hauts sommets. Il existe également un Trail Culturel qui reste à des altitudes inferieures (en pointillés verts sur la carte en bas de page), qui lui traverse plus de villages.

Le Great Himalaya Trail traverse les régions suivantes : l'extrême ouest, Humla, Rara, Dolpo, Annapurna, Manaslu, Ganesh Himal, Rolwaling, Khumbu / Everest, Makalu Barun et Kangchenjunga.

Des chemins souvent difficiles au Dolpo (© P. Gatta)
Des chemins souvent difficiles au Dolpo (© P. Gatta)

La partie Népalaise de la Haute Route fait environ 1 700 km de long. En plus de cette distance impressionnante, la Haute Route traverse 15 col au-dessus de 5 000 mètres et deux au-dessus de 6 100 mètres. Le dénivelé total est proche de 88 000 mètres.

Parcourir le Great Himalaya Trail est un véritable challenge qui prend généralement plus de 150, répartis sur plusieurs saisons ou années.

La région de l'Everest vue depuis le camp 1 de l'Ama Dablam (© P. Gatta)
La région de l'Everest vue depuis le camp 1 de l'Ama Dablam (© P. Gatta)



Courir le Great Himalaya Trail (GHT)

En Septembre 2013, Philippe et Anna Gatta se sont lancés dans une grande aventure ; courir la haute route du Great Himalaya Trail. Philippe prévoyait de courir les 1 700 km en 40 jours, soit l'équivalent de 40 marathons en 40 jours ou 10 UTMB ou sept Marathons Des Sables. Pour sa part, Anna prévoyait de courir 670 km tout en assurant une partie de la logistique le reste du temps.

Philippe et Anna ont couru léger, portant un sac de 10 kg comprenant tout leur équipement, nourriture, vêtement, médicaments, cartes, GPS... Par contre ils n'ont pris ni tente, ni sursac, ni réchaud (juste des pastilles Esbit) ce qui a posé de nombreux problèmes dans le mauvais temps. Ils ont été ravitaillés à 4 reprises pendant leur périple sans avoir recours à des guides ou des porteurs.

Anna et Philippe au Larkya La, Manaslu (© P. Gatta)
Anna et Philippe au Larkya La, Manaslu (© P. Gatta)

Ils ont malheureusement été stoppé par le cyclone Phailin. Ce cyclone de catégorie 5 a touché sévèrement le Népal, déposant 2 mètres de neige en altitude et entrainant la fermeture de tous les hauts cols. Au moment où le cyclone est arrivé, Philippe avait fait plus de la moitié du parcours et était en avance sur son objectif de 40 jours. Il a dû faire demi-tour à 5 000 m sous le col Tilman pass dans la région du Langtang.

Anna autour du Manaslu (© P. Gatta)
Anna autour du Manaslu (© P. Gatta)

Après les ravages de Phailin, il n'était plus possible de finir le GHT mais plutôt que d'abandonner et de rentrer, Philippe et Anna ont changé leur plan. Ils ont rejoint l'extrême Est de la région de l'Everest et décidé de tenter le GHT dans l'autre direction (vers l'ouest) en espérant que les conditions de neige deviennent moins dangereuse lorsqu'ils aborderaient le Tashi Labasta et éventuellement Tilman. Philippe a également décidé de grimper l'Island Peak (6,189m). Puis avec Anna ils ont traversé 3 hauts cols : le Cho La (5,330m), Renjo La (5,340m) et Tashi Labsta (5,755m) en 4 jours, ce qui est probablement un nouveau record.

Philippe passant le col Nyingma Gyansen La, Dolpo (© P. Gatta)
Philippe passant le col Nyingma Gyansen La, Dolpo (© P. Gatta)

Ils ont terminé leur GHT à Chhetchet après 34 jours de challenge physique et mental. Philippe n'a pas réussi son objectif de boulcer le Great Himalaya Trail en 40 jours mais malgré tous ils ont tous les deux vécu une aventure exceptionnelle sur les hauts chemins du Népal.



Vidéo du Great Himalaya Trail

Vidéo du Great Himalaya Trail (© Philippe et Anna Gatta)




Leur Great Himalaya Trail en 34 jours

Voici un résumé des 34 jours d'aventure.

Jour 1 à 2: Simikot à Gamgadhi (Philippe)

Fin septembre, Anna et Philippe ont pris un vol de Katmandou à Simikot, un petit village dans la région d'Humla. A l'origine ils avaient prévu de courir ensemble jusqu'à Gamgadhi mais le petit aèroport de Gamgadhi étant fermé, Anna n'a pu faire que 20 km avant de rentrer à Simikot puis Katmandou. Philippe a continué seul jusqu'à Gamgadhi le jour suivant, en se perdant quelques fois entre temps.

Total pour cette partie : 110 km +7 000 m en deux jours.

Philippe et Anna au départ de la GHT à Simikot (© P. Gatta)
Philippe et Anna au départ de la GHT à Simikot (© P. Gatta)

Jours 3 à 10: Gamgadhi à Kagbeni (Philippe)

Philippe a quitté Gamgadhi seul avec un sac à dos de 10,5 kg contenant 8 jours de nourriture, le sac de couchage, les vêtements, une trousse médicale, un GPS, les cartes, un appareil photo et une balise Spot Messenger. La première partie jusqu'à Shilenchaura c'est plutôt bien passée. Les Gorges de la rivière Mugu Karnali sont superbes, le trail est bon et assez évident. La fin de la journée a été un peu plus dure avec l'arrivée de la pluie et des difficultés pour traverser la rivière Karnali.

Bivouac dans le Dolpo (© P. Gatta)
Bivouac dans le Dolpo (© P. Gatta)

Le deuxième jour a été extrêmement dur dès le début. Un loup a rodé toute la nuit puis a suivi Philippe pendant une bonne heure le matin. Le trail était pratiquement inexistant, balayé par des glissements de terrain, des coulées de boue et des chutes de pierres. L'ensemble de cette gorge est dangereuse. La météo n'était pas mieux avec de la pluie, de la neige et du vent.
Après 14 heures d'effort, Philippe a passé le col Chyargola La (5,151m) mais il n'a pas pu atteindre son objectif de la journée et a bivouaqué le long de la rivière.

Le col Chyargola La dans la neige, Dolpo (© P. Gatta)
Le col Chyargola La dans la neige, Dolpo (© P. Gatta)

Jour 5 : il a passé le col Yala La (5,415m) dans le brouillard et sous la neige. Plus bas, dans la vallée sauvage de la Swaksa Khola, il rencontré deux loups blancs. Cette journée a été à nouveau dangereuse et dure. Philippe n'a pas réussi à couvrir la distance prévu et a dormi dans une petite grotte sous le col Nyingma Gyansen La (5,565m).

After crossing Yala La, Dolpo (© P. Gatta)
Après le col Yala La, Dolpo (© P. Gatta)

Traverser le troisième grand col, le Nyingma Gyansen La a été une nouvelle mission. Impossible de trouver un chemin dans les barres rocheuses et la tempête de neige. Philippe a grimper trois cols avant de trouver le bon. Il s'est perdu une nouvelle fois après le passage du col. Il a finalement rejoint le petit village de Pho après plusieurs jours de solitude. Heureusement la rivière Tora Khola sous le village est superbe de même que l'ensemble de la vallée.

La descente vers le village de Pho, Dolpo (© P. Gatta)
La descente vers le village de Pho, Dolpo (© P. Gatta)

Le 7e jour jusqu'au village de Khoma a été long, 51 km et +2 800 m. Cependant le chemin était nettement meilleurs tout comme la météo. Philippe a bivouaqué près de Khoma.

La vallée de Saldang, Dolpo (© P. Gatta)
La vallée de Saldang, Dolpo (© P. Gatta)

Le 8e jour c'est également bien passé et il a pu courir 60 km. La difficulté de la journée a été de traverser la rivière juste sous le camp.

Le village de Tinje, Dolpo (© P. Gatta)
Le village de Tinje, Dolpo (© P. Gatta)

Le 9e jour a commencé sous une nouvelle tempête de neige qui a duré jusqu'apres le col Mola Bhanjyang (5,030m). Ensuite la météo s'est améliorée et il a traversé le beau village de Charka Bot sous le soleil. Il a continué 21 km jusqu'à son emplacement de bivouac à Nulung Sumdo at 5 000 m.

Tempête de neige sous le col Jungben La, Dolpo (© P. Gatta)
Tempête de neige sous le col Jungben La, Dolpo (© P. Gatta)

Il a neigé pendant la nuit et au réveil, Philippe avait 5cm de neige sur le sac de couchage. Il a traversé deux cols dans la journée ; le Jungben La (5,550m) et le Jungbenley La (5,120m).
Traverser la rivière entre les villages de Ghok et Santa a été à nouveau compliqué et dangereux à cause des chutes de pierres et des glissements de terrain. Ensuite, la section après le village de Santa jusqu'à Kagbeni a été plus longue que prévu. Le brouillard et la pluie n'ont rien arrangé et ce n'est qu'à la nuit tombée qu'il a rejoint Anna et Richard à Kagbeni.

Total pour cette partie : 370 km et +19 360m en 8 jours.

Philippe et Anna au départ de Kagbeni  (© R. Bull)
Philippe et Anna au départ de Kagbeni (© R. Bull)

Jours 11 à 18 : Kagbeni à Syabru Besi (Anna et Philippe)

Philippe et Anna ont quité Kagbeni (région des Annapurnas) tôt dans la matinée pour attaquer les 2 600 m de montée non-stop jusqu'au col de Torong La (5 416 m). Ils ont passé ce célèbre col du Tour des Annapurnas dans une nouvelle tempête de neige puis ont poursuivi jusqu'à Yak Kharka.

Philippe et Anna passant le Torong La (5,416m), Annapurna (© P. Gatta)
Philippe et Anna passant le Torong La (5 416 m), Annapurna (© P. Gatta)

Il a continué à neiger pendant la nuit et au lever l'ensemble de la vallée était blanche, offrant un paysage exceptionnel sur l'Annapurna. Cette journée a été relativement facile avec peu de montées mais quand même 57 km. Ils se sont arrêtés dans un lodge à Lata Marang.

Dans le lodge à Lata Marang, Annapurna (© A. Gatta)
Dans le lodge à Lata Marang, Annapurna (© A. Gatta)

Le 13e jour c'est bien également bien passé ; beau temps et superbes vues sur les Annapurnas puis le Manaslu. Ils ont couru une bonne partie avant de remonter vers Bimthang, un endroit splendide et paisible entouré de hauts sommets.

Etoiles à Bhimtang, Manaslu (© P. Gatta)
Bimthang de nuit, Manaslu (© P. Gatta)

Ils ont quitté Bimthang avant le lever du jour pour une nouvelle étape de 60 km. Ils ont d'abord passé le Larkya La (5 150 m), beau col offrant une vue exceptionnelle sur le Manaslu. Puis ils ont poursuivi par une longue descente, traversant plusieurs villages : Samdo, Sama Gaon, Lho et Namrung.

Autour du Manaslu (© A. Gatta)
Autour du Manaslu (© A. Gatta)

Le 15e jour a été un des plus long avec une distance de 63 km. Ca été long, chaud et humide. Ils sont finalement arrivés de nuit dans un lodge plus que rudimentaire.

Une longue journée, Manaslu (© P. Gatta)
Une longue journée, Manaslu (© P. Gatta)

Le jour suivant n'a pas été plus facile. Ils ont quitté la région du Manaslu pour entrer dans celle du Ganesh Himal. Ici le paysage est différent, plus sauvage, plus vert mais aussi beaucoup plus chaud et humide. L'itinéraire a été particulièrement difficile à trouver et ils se sont perdus en montant vers le col Myangal Kharka. Ils ont fini par arriver à Lapagaon après 14h30 d'effort.

Une noddle soup en chemin, Ganesh Himal (© A. Gatta)
Une noddle soup en chemin, Ganesh Himal (© A. Gatta)

17e jour, succession de montées et de descentes entre 1 600 m et 3 840 m. Il a fait chaud et humide toute la journée. Comme les jours précédents, il a été difficile de trouver à manger excepté quelques patates bouillies à Tipling. Ils ont parcouru 46 km et 3 600 m jusqu'à Somdang.

Le col Pansan, Ganesh Himal (© A. Gatta)
Le col Pansan, Ganesh Himal (© A. Gatta)

La nuit a été pénible pour Philippe qui a été pris de diarrhée et de vomissement. Au lever il tient à peine sur ses jambes et malgré la courte distance du jour, 33 km, rejoindre Syabru Besi a été un enfer. Il a ramé pendant 8 heures, aidé par Anna qui a porté une partie de ses affaires. Ils ont retrouvé Richard à Syabru Besi. Syabru Besi marquait la moitié du Great Himalaya Trail qu'ils ont couvert en 18 jours au lieu des 20 prévus. C'est ici qu'ils ont appris que le Cyclone Phailin (catégorie 5) venait de toucher le Népal.

Total pour cette partie : 390 km et +19 360m en 8 jours.

Les abats qui pendent au plafond sont sans doute la cause de l'intoxication alimentaire de Philippe, Ganesh Himal (© P. Gatta)
Les abats qui pendent au plafond sont sans doute la cause de l'intoxication alimentaire de Philippe, Ganesh Himal (© P. Gatta)

Jours 19 à 25 : Syabru Besi - Tilman Pass - Katmandou (Philippe)

19e jour, Anna est retournée à Katmandou et a pris un vol vers la région de l'Everest pour y attendre Philippe. Pendant ce temps Philippe et Rich ont commencé la longue montée vers Kyanjing Gompa dans le Langtang. Toujours malade et fatigué des jours précedents, Philippe à continuer à souffrir dans cette montée. Ils ont atteint Kyanjing Gompa en fin de journée sous la pluie battante du Cyclone Phailin.

Philippe sous la pluie battante du cyclone Phailin, Langtang (© R. Bull)
Philippe sous la pluie battante du cyclone Phailin, Langtang (© R. Bull)

20e jour, il pleut et il neige toujours autant. Rich est redescendu à Syabru Besi puis rentré à Katmandou. La prévision météo est très mauvaise.

Philippe bloqué à Kyanjing Gompa par le cyclone, Langtang (© R. Bull)
Philippe bloqué à Kyanjing Gompa par le cyclone, Langtang (© R. Bull)

Une équipe a tenté un petit sommet non loin de Kyanjing Gompa et a dû faire demi-tour dans 1,20 m de neige fraiche. Philippe est toujours à Kyanjing Gompa.

Mauvais temps à Kyanjing Gompa, Langtang (© P. Gatta)
Mauvais temps à Kyanjing Gompa, Langtang (© P. Gatta)

Le temps s'est enfin amélioré le jour suivant. Philippe a quité Kyanjing avec un Sherpa et un porteur. Ils ont passé une heure à traverser la rivière Langtang Khola devenue énorme après les dernières précipitations. Avec la neige profonde, ils n'ont pu atteindre que 4 600 m.

Traversée de la rivière Langtang Khola, Langtang (© P. Gatta)
Traversée de la rivière Langtang Khola, Langtang (© P. Gatta)

23e jour, le porteur et le Sherpa décident de faire demi-tour et Philippe continue seul vers le col Tilman Pass (5,315m). Les conditions sont horribles avec de multiples coulées d'avalanche et plus d'un mètre cinquante de neige fraiche. Philippe fait la trace seul pendant des heures jusqu'à 5 000m.

A 13h, il a de la neige jusqu'à la poitrine et n'avance qu'à 70 m par heure. Il a seulement 24 heures de nourriture, il est trempé et à plus de 40 km du premier village. Il n'a plus le choix et fait demi-tour. La descente est exposée aux avalanches et aux chutes de pierres. Il traverse la rivière seul et arrive à Kyanjing après 14 h d'effort.

Tilman Pass sous une neige profonde, Langtang (© P. Gatta)
Tilman Pass sous une neige profonde, Langtang (© P. Gatta)

De retour à Kyanjing, Philippe apprend l'impact de Pahilin : plusieurs décès dans des avalanches et des dégâts importants. Presque toutes les expéditions ont été évacuées ou sont parties, il a neigé plus de 2 mètres de neige au-dessus de 5 000m et tous les hauts cols sont fermés. Le GHT devant impossible à terminer, Philippe et Anna ont dû changer leur objectif. Philippe est rentré à Katmandou, avant de repartir vers Lukla (région de l'Everest) pour y rejoindre Anna à Namche Bazar. De là, Philippe a prévu de faire ascension de l'Island Peak (6 189 m) avant de revenir avec Anna et Pasang sur le GHT dans le sens inverse, de Chunkung à Chhechet.

Foret du Langtang (© P. Gatta)
Foret du Langtang (© P. Gatta)

25e jour, Philippe est à Katmandou avec Jamie et Rich pour réorganiser la logistique et préparer l'ascension de l'Island Peak.

Total pour cette partie : 122 km et +5 300m en 6 jours.

Katmandou (© R. Bull)
Katmandou (© R. Bull)

Jours 26 à 34 : Lukla à Chhetchet (Anna et Philippe)

26e jour, Philippe a quité Katmandou pour Lukla puis il est monté directement à Namche Bazar où il a retrouvé Anna et Pasang Gumbu. Philippe et Pasang Gumbu on fait l'Everest ensemble en 2007 et cette fois ils vont faire l'Island Peak ensemble juste pour le plaisir.

Namche Bazar, Everest (© P. Gatta)
Namche Bazar, Everest (© P. Gatta)

27e jour, Anna, Philippe et Pasang montent à Chhunkung.

Anna à Chhunkung, Ama Dablam dans le fond, Everest (© P. Gatta)
Anna à Chhunkung, Ama Dablam dans le fond, Everest (© P. Gatta)

28e jour, il y a toujours trop de neige pour faire l'Island Peak, ils attendant donc un jour de plus à Chhunkung.

Chhunkung avec le Lhotse derrière, Everest (© A. Gatta)
Chhunkung avec le Lhotse derrière, Everest (© A. Gatta)

29e jour, ils montent tous les trois au camp de base de l'Island Peak.

Nuit au camp de base l'Island Peak, Everest (© A. Gatta)
Nuit au camp de base l'Island Peak, Everest (© A. Gatta)

30e jour, Philippe et Pasang arrivent les premiers au sommet de l'Island Peak. A causes des conditions difficiles, seuls 10 grimpeurs font le sommet ce qui est assez rare. Philippe et Pasang retrouvent Anna au camp de base et ensemble qui descendent jusqu'à Dingboche.

Philippe on top of Islet Peak, Everest (© P. Gumbu)
Philippe au sommet de l'Island Peak, Everest (© P. Gumbu)

31e jour, ils vont de Dingboche à Gokyo en passant par le col Cho La (5 330 m) dans une neige abondante.

Philippe au-dessus de Dingboche, Everest (© A. Gatta)
Philippe au-dessus de Dingboche, Everest (© A. Gatta)

32e jour, ils vont de Gokyo à Thyangbo. La neige était à nouveau profonde au-dessus de 4 500m rendant le passage du Renjo La (5 334 m) particulièrement difficile.

Anna et Philippe below the Renjo La, Everest (© P. Gumbu)
Anna et Philippe below the Renjo La, Everest (© P. Gumbu)

33e jour, la traversée du col Tashi Labsta (5 755 m) a été une mission, avec de la neige mole au col et dans les 9 km de glacier qui suivent. Une nouvelle tempête de neige est arrivée en fin de journée. Ils sont finalement arrivés au village de Na tard dans la soirée après 14 heures d'effort.

Conditions extremes dans la descente du Tashi Labsta, Rolwaling (© P. Gatta)
Conditions extremes dans la descente du Tashi Labsta, Rolwaling (© P. Gatta)

Dernier jour, ils sont descendus de Na à Chhechet où ils ont terminé leur Great Himalaya Trail. Ils ont parcouru les derniers kilomètres sous un violent orage.

Total pour cette partie : 225 km et +11 300 m en 9 jours.

Fin de la Great Himalaya Trail à Chhechet, Rolwaling (© P. Gatta)
Fin de la Great Himalaya Trail à Chhechet, Rolwaling (© P. Gatta)

Carte du Great Himalaya Trail (GHT)

Carte du GHT, thegreathimalayatrail.org
Carte du GHT, thegreathimalayatrail.org



Anna et Philippe au camp de base de l'Island Peak (© A. Gatta)
Anna et Philippe au camp de base de l'Island Peak (© A. Gatta)

Articles sur cette aventure

Dix pages de récit, interview et photos dans le numéro 15 de Wider (© P. Gatta)
Dix pages de récit, interview et photos dans le numéro 15 de Wider (© P. Gatta)

Liens au sujet du Great Himalaya Trail (GHT) et du trail au Népal

Lever de lun sur l'Everest (© J. McGuinness)
Lever de lun sur l'Everest (© J. McGuinness)


    Instagram     YouTube    RSS