English version

Mont Blanc (4 810 m)
Sélection de 8 voies - Alpes, France

Panorama du Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit, Mont Blanc (dans les nuages) et du Dome du Gouter en hivers (© A. Gatta)
Panorama du Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit, Mont Blanc (dans les nuages) et du Dome du Gouter en hivers (© A. Gatta)

Le massif du Mont-Blanc est un massif montagneux des Alpes. Il s'étend sur trois pays ; la France (Chamonix, haute Savoie), l'Italie (Courmayeur, Val d'Aoste) et la Suisse (Valais). Le plus haut sommet du Massif est le Mont Blanc qui culmine à 4 810 m.

Les Alpes et le Massif du Mont Blanc (Courtesy NASA/JPL-Caltech).
Les Alpes et le Massif du Mont Blanc (Courtesy NASA/JPL-Caltech)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Pilier Central du Frêney

Itinéraire exceptionnel, engagé et chargé d’histoire depuis la première tentative d’ascension en juillet 1961 par Walter Bonatti, Andrea Oggioni, Pierre Mazeau, Roberto Gallieni, Robert Guillaume, Pierre Kohlman et Antoine Vieille. La première ascension a été réussie par C. Bonington, I. Glough, J. Duglosz et D. Whillans, 27-29 aout 1961, et par R. Desmaison, P. Julien, I. Piussi, Y. Pollet-Villard du 28 au 29 aout 1961.

Une page spéciale est dédiée à l'ascension du Pilier Central du Frêney.

Pilier Central du Frêney vu de l'Innominata (© P. Gatta)
Pilier Central du Frêney vu de l'Innominata (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Arête de Peuterey

L'arête de Peuterey est une voie magnifique située dans le versant Italien du Mont Blanc. Première ascension : M. Herzog, G Rebuffat et L. Terray en aout 1944. Il existe de nombreuses variantes avec des attaques différentes. La plus longue, appelée l'intégrale de Peuterey démarre du Val Veny et consiste à enchainer l'Aiguille Noire, les Dames Anglaises, l'Aiguille Blanche, le Pilier d'Angle, le Mont Blanc de Courmayeur et enfin le Mont Blanc.
Il est également possible de partir du bivouac de la Fourche et de rejoindre l'arête soit par l'Aiguille Blanche soit par le col de Peuterey (ce que Philippe a fait en solo).

Cotation : D / 3 / IV. 60° max. Intégrale : TD+ / 3 / 5c / VI

Arête de Peuterey, Mont Blanc (© P. Gatta)
Arête de Peuterey, Mont Blanc (© P. Gatta)

Le premier jour partir soit de l'Aiguille du Midi, soit le la pointe Helbronner (plus rapide) pour rejoindre le bivouac de la Fourche. Le bivouac se trouve dans le cirque Maudit, au col de la Fourche.

Le deuxième jour : descendre en rappel du bivouac pour prendre pied sur le glacier de la Brenva. Traverser le glacier en direction du col Moore en faisant attention aux crevasses et aux chutes de séracs, en particulier dans l'axe du couloir Gussfeld. Il faut environt 45 minutes pour arriver au col Moore suivant les conditions.

Du col Moore il faut descendre sur l'autre versant du glacier de la Brenva en direction du Grand Pilier d'Angle. La descente se fait par des rappels et désescalade dans du rocher délité ou de la neige. Il faut passer plusieurs rimayes parfois imposantes. Toute cette section est fortement exposée aux chutes de séracs. Traverser jusqu'au pied de la face nord de l'Aiguille Blanche de Peuterey en faisant attention aux chutes de pierres provenant du Pilier d'Angle. Passer au mieux les rimayes et remonter soit la face, soit le col à droite suivant l’objectif choisi. Les séracs suspendus se passent par la droite. Rejoindre et suivre l'arete sommitale de la Blanche, passer son sommet et redescendre en rappel au col de Peuterey.

Du col rejoindre la base du versant sud du Pilier d'Angle et passer la rimaye. De là soit remonter le couloir Eccles s'il est en bonnes conditions, soit remonter le Pilier par des rochers faciles et du mixte. Ensuite poursuivre par l’arete jusqu’au sommet du Mont Blanc de Courmayeur puis le col Major et enfin le Mont Blanc.

Les photos ci-dessous montrent l'arête sous différents angles.

Aiguille Blanche de Peuterey, Grand Pilier d'Angle Mont Blanc de Courmayeur, Mont Blanc (© P. Gatta)
Aiguille Blanche de Peuterey, Grand Pilier d'Angle Mont Blanc de Courmayeur et Mont Blanc
Gglacier de la Brenva (© P. Gatta)

Aiguille Noire de Peuterey, Dames Anglaises, Aiguille Blanche, Grand Pilier d'Angle (© P. Gatta)
Aiguilles Noire, Dames Anglaises, Aiguille Blanche, Pilier d'Angle (© P. Gatta)

L'arête du Grand Pilier d'Angle au Mont Blanc de Courmayeur (© P. Gatta)
L'arête du Grand Pilier d'Angle au Mont Blanc de Courmayeur (© P. Gatta)

Mont Maudit et arête Kuffner (© P. Gatta)
Mont Maudit et arête Kuffner (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Sentinelle Rouge

La Sentinelle Rouge est une autre voie splendide du versant Italien du Mont Blanc. Première ascension : T. G. Brown et F. S. Smythe en septembre 1927. Comme pour la Major et l'Eperon de la Brenva, le départ se fait depuis le bivouac de la Fourche. Rejoindre le col Moore (voir plus haut), puis passer à gauche du col et continuer en traversé ascendante vers la gauche. Remonter en direction de la Sentinelle (tour rouge bien visible). Passer à gauche et remonter le grand couloir au mieux. Il y a plusieurs options pour passer les séracs dans le haut. La voie est exposé aux chutes de séracs.

Cotation : D+ / 60° max / rocher III

Versant Italien du Mont Blanc (© P. Gatta)
Versant Italien du Mont Blanc (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Eperon de la Brenva

L'Eperon de la Brenva est probablement la voie la plus abordable du versant Italien. Première ascension : GS. Mathews, F. et H. Walker, AW. Moore, J. et M. Anderegg en juillet 1865. Comme la Sentinelle Rouge et la Major, elle part du bivouac de la Fourche. Là aussi il existe plusieurs variantes dans le bas et dans le haut de la voie. Dans le bas, soit rejoindre le col Moore (voir plus haut), puis passer à gauche et remonter les ressauts rocheux ou mixte. Soit remonter le couloir Gussfeld en évitant les séracs (exposé). Dans les deux cas remonter ensuite l'Eperon jusqu'à la barre de sérac.

Il y a trois possibilités pour la passer : 1) soit éviter les séracs par la gauche, 2) soit passer tout droit avec quelques courts passages verticaux possibles, 3) soit en contournant par la droite entre les séracs, probablement le plus facile mais plus exposé.

Rejoindre ensuite l'itinéraire de monté des 3 Monts Blancs.

Cotation : D / 3 / IV. 60° max.

Eperon de la Brenva (© P. Gatta)
Eperon de la Brenva (© P. Gatta)

Haut de l'Eperon de la Brenva en 2013 (© P. Gatta)
Haut de l'Eperon de la Brenva en 2013 (© P. Gatta)

Photo prise depuis l'Eperon de la Brenva (© P. Gatta)
Photo prise depuis l'Eperon de la Brenva (© P. Gatta)

Photo prise depuis l'Eperon de la Brenva (© P. Gatta)
Photo prise depuis l'Eperon de la Brenva (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Les 3 Mont Blancs

Les 3 Mont Blancs peut se faire soit en aller retour depuis le refuge des Cosmiques, soit sous forme de traversée, à la descente après l'ascension d'une autre voie. En début de saison la montée se fait à ski. Première ascension : R. W. Head, J. Grange, A. Orset et J-M. Perrod en aout 1863.

Aiguille du Midi, Mont Blanc du Tacaul, Mont Maudit, Mont Blanc, Dome et Aiguille du Gouter (© P. Gatta)
Aiguille du Midi, Mont Blanc du Tacaul, Mont Maudit, Mont Blanc, Dome et Aiguille du Gouter (© P. Gatta)

Du téléphérique de l'Aiguille du Midi, descendre en direction du Col du Midi jusqu'au refuge des Cosmiques (3 613 m). Du refuge, traverser le col du Midi et remonter la face nord du Mont Blanc du Tacul (plusieurs rimayes et crevasses). A l'épaule du Tacul (4 075 m) se diriger vers le col Maudit. Remonter les pentes du Mont Maudit en traversant vers la droite pour atteindre le Col Maudit. La rimaye peut être difficile à franchir. De là, passer le col de la Brenva et poursuivre par le mur de la Côte jusqu'au sommet du Mont Blanc.

Mont Blanc du Tacul, Mt Maudit, Mont Blanc (© P. Gatta)
Mont Blanc du Tacul, Mt Maudit, Mont Blanc (© P. Gatta)

Cotation : PD+ / III.

Face Nord du Mount Maudit (© P. Gatta)
Face Nord du Mount Maudit (© P. Gatta)

Sommet du Mont Blanc vu depuis le Col de la Brenva (© P. Gatta)
Sommet du Mont Blanc vu depuis le Col de la Brenva (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Arête des Bosses (voie normale)

L'Arête des Bosses est l'une des voies les plus populaires du Mont Blanc. Première ascension : JM. Couttet et F. Cuidet, septembre 1784. L'accès peut se faire depuis les Houches dans la vallée de Chamonix ou depuis Saint Gervais (Le Fayet). Dans les deux cas il faut rejoindre le Nid d'Aigle. Du Nid d'Aigle, suivre le chemin pour aller au refuge de Tête Rousse (3 167 m, environ 2 h). De Tête Rousse monter pour rejoindre la rive droite du Grand Couloir, traverser le couloir, rejoindre l'Eperon et le remonter jusqu'au refuge du Gouter (3 820 m, environ 2-3 h de Tête Rousse). Il est conseillé de faire la montée au Gouter le plus tôt possible en faisant attention aux risques de chutes de pierres et d'avalanches.

Du refuge du Gouter, monter afin de rejoindre l'arête. La suivre en se dirigeant vers le Dôme du Gouter. Monter en évitant le sommet du Dôme par la gauche. Redescendre vers le Col Gouter. Il est presque impossible de s'orienter dans cette partie en cas de mauvais temps. Du col monter en direction de l'abri Vallot. Poursuivre l'arête au dessus, franchir les bosses qui ont donné leur nom à la voie. L'arête se rétréci et se raidi. Poursuivre par deux sections plus raides jusqu'au sommet du Mont Blanc.

Cotation : PD- / III.

Aiguille du Gouter et son refuge (© P. Gatta)
Aiguille du Gouter et son refuge (© P. Gatta)

Coucher de soleil depuis le refuge de Tête Rousse (© P. Gatta)
Coucher de soleil depuis le refuge de Tête Rousse (© P. Gatta)

Vue depuis le refuge de Tête Rousse en hivers (© P. Gatta)
Vue depuis le refuge de Tête Rousse en hivers (© P. Gatta)

Aiguille de Bionnassay (© P. Gatta)
Aiguille de Bionnassay (© P. Gatta)

Arête des Bosses vue du sommet (© P. Gatta)
Arête des Bosses vue du sommet (© P. Gatta)

Mont Blanc vu du Dome du Gouter (© P. Gatta)
Mont Blanc vu du Dome du Gouter (© P. Gatta)

Mont Blanc 4 810 m (15,570 ft), Les Aiguilles Grises

La voie des Aiguilles grises est la voie normale italienne. Première ascension : J. et L. Bonin, A. Ratti, J. Gadin et A. Proment en aout 1890. C'est un itinéraire assez long, qui franchi des sections très crevassé et qui comporte un dénivelé important du refuge Gonella au sommet du Mont Blanc. Il peut être intéressant de redescendre par les Aiguilles Grises après une ascension d'une des voies de l'envers du Mont Blanc pour revenir à la voiture.
Du Lac Combal, suivre le sentier qui remonte la moraine et ensuite le glacier de Miage. Au niveau d'un éperon et des Aiguilles Grises, quitter le glacier pour prendre à droite un chemin équipé. Le suivre jusqu'au le refuge Gonella (3 071 m, 4-5 h).

Du refuge, prendre pied sur le glacier du Dome. Le remonter au mieux en éviter les très nombreuses crevasses. Rejoindre l'arête au col des Aiguilles Grises. Suivre l'arête neigeuse jusqu'au Piton des Italiens. Poursuivre vers le Dôme du Goûter en évitant son sommet par la droite vers le col du Gouter. De là suivre la voie normale de l'arête des Bosses.

Cotation : PD+ / IV.

Mont Blanc vu depuis Tre La Tete (© P. Gatta)
Mont Blanc vu depuis Tre La Tete (© P. Gatta)

Aiguille Noire de Peuterey (© P. Gatta)
Aiguille Noire de Peuterey (© P. Gatta)

Glacier du Miage (© P. Gatta)
Glacier du Miage (© P. Gatta)

Mont Blanc 4810m (15,570ft), Les Grands Mulets

La voie des Grands Mulets se fait principalement à ski. Première ascension (jusqu'au col du Dome) : Jacques Balmat, Joseph Carrier, Francois Paccard et Jean-Michel Tournier le 8 juin 1786. A la montée c'est une voie assez longue, surtout le deuxième jour compte tenu du dénivelé. Le glacier des Bossons peut être très crevassé et la partie supérieure de la voie est exposée aux chutes de séracs.
Prendre le téléphérique de l'Aiguille du Midi jusqu'au Plan de l'Aiguille. Traverser le glacier des Pèlerins puis rejoindre celui des Bossons. Traverser vers la droite en passant sous le téléphérique puis le glacier Rond. Sur le glacier des Bossons se diriger vers Jonction en évitant les nombreux séracs et crevasses. Rejoindre ainsi le refuge des Grands Mulets (3 051 m).

Du refuge, rejoindre la rive gauche du glacier et remonter soit par le Petit Plateau et le Grand Plateau, soit par l'épaule du Dôme du Gouter qui est moins exposé aux seracs. Dans les deux cas, poursuivre vers l'abri Vallot et de là, suivre la voie normale de l'arête des Bosses.

Cotation : PD- / III.

Refuge Vallot (© P. Gatta)
Refuge Vallot (© P. Gatta)

Foehn sur le Mont Blanc (© P. Gatta)
Foehn sur le Mont Blanc (© P. Gatta)

Pleine lune sur le Mont Blanc et les lumières de Chamonix (© P. Gatta)
Pleine lune sur le Mont Blanc et les lumières de Chamonix (© P. Gatta)


    Instagram     YouTube    RSS